jeudi 2 août 2007

droits de l'Homme en Iran, condamnation à mort de journalistes

Ouf! une semaine après le communiqué du Parti Socialiste dénonçant la condamnation à mort de deux journalistes iraniens, le Ministère des Affaires étrangères découvre à son tour l'affaire. Bernard Kouchner vient de protester publiquement. C'est bien. Mieux vaut tard que jamais.

1 commentaire:

marceau a dit…

servir de faire valoir est une option. J'espère que ça ne durera pas pour notre ministre et qu'il se reprendra. Il est vrai que l'égo et les à côtés apportent des avantages...